23 septembre 2020 ~ 0 Commentaire

19-20 Sept RS500 Dutch National Bruinisse Aquavitesse NED par FRA 1563

Et bien voilà, c’était une très belle régate, avec des conditions idéales !
Autour de 15 noeuds le premier jour, puis 8-12 nœuds le dimanche. Hormis la dernière manche qui était vraiment très molle.
C’est la troisième année que nous disputons cette régate avec Eric, son bateau étant basé à Wimereux, ce n’est plus si loin. Et cela vaut vraiment la peine!
Une monotypie à près de 40 bateaux.
Un plan d’eau totalement protégé, et du vent régulier !
Je n’ose pas dire qu’il y a toujours du soleil à cette époque… Pourtant, en 3 participations, le soleil était toujours au rendez-vous !
Nous ne naviguons qu’une fois l’an avec Eric, malheureusement, car nous ne sommes pas sur les mêmes bassins de navigation. Nous étions sur place la veille, le vendredi midi, histoire de s’entraîner et de régler ‘au mieux’ le bateau, d’autant que Eric n’avait carrément pas navigué depuis un an!
Vendredi midi sur place, grand soleil, et un vent!!! Dans les 20-25 kts. Et puis vraiment pas chaud, le vent… Les prévisions annonçaient une baisse pour les 2 jours à venir, alors pourquoi se faire peur tout seuls le premier jour? On reste à terre, pas d’entraînement. Réglage du bateau, et observation des quelques motivés sur l’eau: 3 Aero et un Rs500.
C’est certain, vu du bord, les Aero faisaient sacrément envie! Bord de près sans doute physique au rappel, par contre le débridé ça devait envoyer ! Les 3 ont navigué groupés. C’était sympa de les voir.

La classe Rs500 autorise l’écoute de GV en prise directe à la bôme, et donc à l’équipier. Nous l’avions adopté l’an passé, et aussi cette année.
Nous partons dans les premiers sur l’eau, histoire de compenser notre entraînement manqué la veille…il y a bien les 15 kts annoncés, nous retrouvons le plaisir partagé de notre équipage, le bateau semble bien avancer. Bien, quoi!
Un néerlandais nous propose un speed test au près : Ok! Et oui, c’est bon, nous sommes bien équivalents en vitesse et en cap!
4 longues manches le premier jour, 4 autres le dimanche, sur l’eau de 9h à 16h,
toujours au contact d’autres bateaux.
Très bons moments! Nous étions fourbus le samedi soir, mais d’attaque le dimanche pour remettre cela.
Organisation sans failles,
3 séries concouraient : Rs500, Aero7, et Aero5.
Un comité pour le départ, qui répartissant les flottes alternativement en ‘outter’ (un très long dog let après la première bouée de près, délicat et donc intéressant à négocier : en envoyant le spi trop tôt, on a le risque de ne pas atteindre la bouée Dog Leg!) ou inner (le dernier tour se termine par le Dog Leg).
Les flottes ne se croisent pas, donc aucune gêne entre les bateaux.
Très peu d’attente entre les manches.
Vraiment, au centre Aquavitesse de Bruinisse, ils savent faire!
Cette année malheureusement, pas de social Time, pour cause de Covid :/
A noter quand même que les néerlandais ne portent pas de masque, mais respectent scrupuleusement 1,50m de distance entre chaque groupe.
Côté logement, nous n’avons pas pu nous loger dans la base de voile, contrairement aux années précédentes : des petites chambres de 4 personnes en lits superposés, un peu sonores…
Arnaud, notre copain compatriote qui naviguait en Aero 7, a pu se loger au centre.
Nous avions réservé un appart-hôtel au centre touristique juste à côté, Aquadelta.
Très chouette! Les appartements ont été totalement rénovés… Pour ceux qui connaissent pour y être allé durant le mondial Rs500 il y a quelques années, c’est totalement réhabilité, et grand confort!
Beaucoup de touristes locaux, qui viennent plus pour le vélo et les attractions pour les gamins, que pour la voile.

En conclusion, cela vaut vraiment la peine d’aller naviguer au centre Aquavitesse, tout à fait adapté aux skiff!
Il y a beaucoup de jeunes équipages en Rs500. Mais sur l’eau, pas de distinction, on est tous pareils!
A noter la très belle perf d’Arnaud en Aero 7, qui finit 5e!
Vu le niveau de la série, c’est fort. Bravo Arnaud!
Quand à moi, je me suis régalé. Le plaisir de retrouver notre équipage avec Eric.
J’espère qu’il y aura plus de navigations ensemble l’an prochain, et j’espère bien qu’on reviendra à Bruinisse pour cet événement.
Tout de même, maintenant que l’écoute de GV est à l’équipier, cela met en évidence que le barreur devient de plus en plus fainéant… Faudrait quand même d’activer un peu plus sur ton bateau, Eric, au lieu de râler après l’équipier! ?
Super moments, et en plus nous sommes satisfaits de notre place! Un dessalage idiot sur la 4 manche (encore la faute du barreur), et mauvaise option sur la dernière, mais quelque part, on s’en fout, c’était top de top!
Merci Eric!

Par B. Frottier et E.Gdalia FRA 1563

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Chassesousmarinemartietsteph |
Les Béliers de Lanester |
Agff2014 CREPS GUADELOUPE |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Trainingnutrifit
| La Plume du Canari
| Formateurs04